Tag Archives: l’élite de brooklyn

Les bites de Brooklyn

3 Mai

Pardonnez moi ce jeu de mots bien pourri mais cette chose s’y prête à merveille. Antoine « dragée » Fuqua, qu’on ne présente plus (Training Day, Le Roi Arthur, Les larmes du soleil, On se calme et on boit frais à St Tropez), revient en plein hood de New York et il n’est pas content.

En proie à leurs propres démons, Eddie, Sal et Tango, trois flics, officient dans le 65e district, l’un des plus dangereux du nord de Brooklyn.
Dans une semaine, Eddie, la cinquantaine, sera à la retraite. Déprimé et désabusé, il tente de retrouver du réconfort dans l’alcool et auprès d’une jeune prostituée, Chantel. Sal travaille à la brigade des stups et a du mal à joindre les deux bouts. Sa femme enceinte a des problèmes de santé et leur maison est trop petite. Ils attendent des jumeaux et leur famille va passer de cinq à sept personnes.
Tango voudrait désespérément revenir en arrière. Depuis plusieurs années, il travaille sous couverture et se fait passer pour un trafiquant de drogue, ce qui lui a valu une année de prison, et sa femme a demandé le divorce. Ces trois flics n’auraient jamais dû se croiser, jusqu’à cette nuit où l’enfer s’est déchaîné à Brooklyn…

Quoi? Un homme dauberman vous dîtes?

Fuck Ya essaie désesperemment de nous la faire à la Ellroy (c’était déjà plus ou moins une tentative non-officielle avec Training Day) mais là, c’est encore plus flagrant. 3 petites histoires qui vont se rejoindre, le tout soutenu par un contexte social explosif mais n’est pas James qui veut. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on se fait royalement chier, tout est plan plan, sans enjeux, Richard Gere compte patiemment ses points retraite pendant les 2 h du film, Ethan Hawke est tout cracra et tout cabotin et Don Cheadle n’a décidemment plus l’âge pour ces conneries. Reste le plaisir de revoir dans une production ricaine Wesley « The Man » Snipes qui en a apparremment fini avec ses dêmelés fiscaux avec l’oncle Sam.

Oui, courte critique pour tout petit film.

Et je mets même pas le trailer, voilà.

Publicités