Tag Archives: marcus dustan

The Collector

3 Mai

Sympa ce « The Collector », surtout à 2h du mat un samedi soir pluvieux, casque sur les oreilles. Bon, on pouvait frémir à la vision de la jaquette qui précisait « par les scénaristes de SAW » (oui mais lesquels?) à savoir Patrick Melton et Marcus Dustan qui n’était pas précisemment ce qu’on pourrait qualifier de gage de qualité. Eh bien, chers amis, la surprise n’en a été que plus grande. Assez humble, épuré et hyper ramassé (1h20), The Collector n’en est pas pour autant un Saw-like (même si…) et parvient à nous impliquer émotionnellement là où les purges infâmes de LionsGate ne nous offrait qu’une galerie de personnages interchangeables et dont on n’a strictement rien à faire.

Un escroc, ayant un besoin urgent d’argent, entre par effraction dans la maison de campagne de son patron. Mais, bientôt, celui-ci réalise que sa famille a été enlevée par un tueur ayant placé des pièges mortels partout dans la maison.

Oui, je vous vois venir. A « pièges mortels partout dans la maison » je suis sûr et certain que vous avez tiqué « ouais c’est ça c’est comme dans … SAW hein! ». Eh bien, oui et non. The Collector offre une unité de lieu appréciable (de mémoire, genre 5 ou 6 pièces et autant de pièges) et il est assez marrant de constater que les pièges font pour le coup parties intégrantes du scénario et ne sont pas juste posés là pour le fun et la galerie: ils font avancer l’intrigue (cela nécessite d’ailleurs une deuxième vision). Grande révélation du film: Josh Stewart, sorte de Sean penn de série B, porte littéralement le film sur ses épaules dans le rôle d’un père de famille au bout du rouleau et qui en est réduit aux pires extrémités pour subvenir aux besoins de sa fille. Le personnage du méchant éponyme est plutôt également bien vu (un exterminateur pour insectes complètement OUF malade) et dégage un putain de charisme: sorte d’araignée en combinaison noire, agile, vicieux; il mérite de faire son apparition dans le panthéon des méchants de série B avec lesquels on ne peut interagir.

En conclusion, belle surprise que ce Collector, qui offre à 2 ou 3 moments de jolis moments de gore bien craspecs (pour la clientèle SAW) et d’autres moments bien sur la corde raide (les marches d’escalier, la cave, brrrrrr).

Je recommande Messieurs, Dames.

LÂCHEZ VOS COM!

Publicités